Reconnaître l'homme parfait

Comment reconnaître l’homme parfait ?

L’amour n’est pas une science exacte et ce n’est pas facile de reconnaître l’homme parfait pour soi. D’ailleurs, que vous soyez un homme ou une femme, la différence est bien présente. Chacun a ses propres goûts. De l’éducation à l’assimilation de la vie d’adulte, chaque femme a sa propre conception de l’amour. Il vous est sûrement déjà arrivé de tomber amoureuse d’un homme, mais vous avez eu un doute ! Ce doute, c’est souvent ce qui va détruire cette complicité que vous vous êtes déjà établi. De plus, comment savoir si c’est le bon ? Tout au long de cet article, vous allez connaître les grandes lignes de l’univers romanesque. 

Parfois, l’amour est là au moment où l’on s’y attend le moins. Déjà, la première étape c’est avoir de l’affection pour reconnaître l’homme parfait convoité. Beaucoup ont tendance à minimiser le grand amour, comme quoi cela ne se passe que dans les contes de fées, mais ces femmes se trompent. Le coup de foudre, les regards qui s’accrochent, peuvent être des signes que l’amour peut bel et bien rendre dingue. L’amour en soi est magnifique, c’est le plus beau des sentiments. Vivre le grand amour, c’est le Graal du bien-être. Peu importe qui vous êtes aujourd’hui, cadre, salarié, ouvrier, travailleur ou chômeur, vous méritez de vivre pleinement dans l’amour et la plénitude. Vous pouvez être étonné, c’est peut être lui le bon !!

Votre complicité sonne comme une évidence, j’ai pu reconnaître l’homme parfait pour moi !

 Avoir une belle connexion dans un couple, c’est le gage du grand amour. Ce sentiment de sécurité et de bien-être que vous ressentez en ce moment, c’est l’un des signes que c’est le bon. Lorsque vous échangez, la discussion est juste agréable. Vous avez toujours des tonnes de choses à vous dire et vous vous étonnez même de voir qu’il n’y a pratiquement pas de blanc dans vos dialogues. Autant que vous, votre partenaire trouve une facilité magique à échanger avec vous. Vous parlez de tout et de rien, parfois même de choses insignifiantes, mais qui, lorsque vous en parlez trouve tout son sens. Peu importe le sujet qui est sur la table, vous lui portez de l’intérêt, c’est cela l’amour et la preuve que vous l’aimez. Le bon, c’est toujours celui qui vous accepte tel que vous êtes, ni plus, ni moins. La complicité va être votre arme pour affronter les intempéries et par ailleurs, la communication sera plus enrichissante,…

reconnaître l'homme parfait

Niveau empathie : vous êtes au max

Se soucier signifie aimer. Une mère se soucie de son enfant parce qu’elle l’aime. De ce fait, si votre partenaire se soucie de vous, c’est qu’il doit bien vous aimer. C’est aussi simple que ça. Parfois, l’empathie passe par des petits gestes, du genre il s’intéresse sincèrement à comment était votre journée ! Vous ressentez et vivez pleinement sa présence dans les moments difficiles, peu importe ce que vous vivez, bonheur, peur ou malheur, votre partenaire est là et il ne vous abandonne pas. En soi, connaître l’homme qui est le bon partenaire commence par le bien-être et les sensations pleines de sécurité en sa présence. Par conséquent, si vous ressentez l’inverse, c’est sûrement que ce n’est pas le bon.

Être en couple, c’est être complémentaire et être complémentaire c’est créer de la complicité. La complicité, c’est ce qui va faire le travail en profondeur pour forger votre grand amour. En fait, dans une relation, la base est réellement de ressentir une certaine osmose dans votre couple. L’empathie va être un indice de taille, si vous arrivez à la ressentir, c’est que vous êtes dans le droit chemin. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez prendre vos jambes à votre cou et partir. Vous n’aurez qu’à travailler un peu plus vos relations futures. Vous devez tous les deux être à fond dans votre relation, pas à moitié dans votre tête, mais totalement. D’ailleurs, c’est l’essence même d’une relation amoureuse, fusionner pour ne faire qu’un.

L’humour, une attitude vitale ?

Vous connaissez sans doute l’expression « Femme qui rit est à moitié dans son lit » ! Cette affirmation est plus que réelle. Pourquoi ? Tout simplement, parce que l’humour est la traduction même du lâcher-prise. Une personne lâche prise lorsqu’elle se sent bien. Cela peut même arriver de rire d’une mauvaise blague, ou même d’avoir un fou rire face à votre dulcinée ou votre prince charmant. En fait, à ces moments-là, il n’y a plus de barrière. Si vous avez bien choisi, cet homme saura vous faire rire, voire même il pourra vous faire pleurer de rire. S’il n’agit pas de la sorte, prenez du recul et voyez si oui ou non votre partenaire vous aime réellement. Si ce n’est pas le cas, il est temps d’abréger la relation.

En effet, si vous restez ensemble, ce sera une perte de temps et vous serez engagé dans une relation malsaine ou même toxique. Rire fait du bien à votre corps et le rire provoqué par la personne que vous aimez le plus au monde, c’est magique,… Par conséquent, l’humour est une belle attitude pour la vitalité du couple. Par ailleurs, souvenez-vous d’une chose, si vous riez ensemble, c’est que vous entretenez une bonne relation. Il est possible que vous n’ayez pas le même sens de l’humour, mais si vous parvenez à vous comprendre, c’est l’essentiel. En tout cas, maintenez aussi ce dernier détail très important. Si vous détestez son humour depuis le début, vous allez détester cet homme par la suite. L’humour et l’amour, il n’y a qu’un pas pour goûter pleinement à ces désirs-là,…

Reconnaître l'homme parfait

Dans l’admiration, il y a la passion

Vous êtes peut-être ensemble depuis peu, ou bien ça fait déjà un bon bout de temps, malgré tout, vous l’aimez encore d’amour ! Peu importe ce qu’il fait, que ce soit sa passion, son travail ou son quotidien, vous ressentez une forte admiration pour cet homme. C’est ça l’amour. Bien évidemment, comme toutes les choses qui existent sur cette terre, trop d’admiration peut tuer la passion. Dans la mesure où la vôtre est à la limite du raisonnable, il est temps de se poser les bonnes questions : pourquoi et comment ? L’amour n’est pas une science exacte comme dit plus haut, mais l’amour doit se faire à tout prix ressentir, l’amour c’est un tout. Un mélange d’admiration, de bien être, mais aussi de conflit, de disputes, parfois même un peu de haine.

Mais ce n’est rien de bien grave, en soi cela va juste aider à pimenter votre relation. L’idée n’est vraiment pas de l’idéaliser, loin de là, c’est juste de reconnaître pleinement son potentiel. D’ailleurs, s’il vous arrive de ressentir qu’il vous dévalorise, il vaut mieux partir, c’est la meilleure réaction à avoir. Par ailleurs, n’ayez pas peur si vous ne ressentez rien dans l’immédiat, au fur et à mesure que vous échangerez, ça viendra naturellement ou pas.

Fiez-vous à votre instinct !!

 La sécurité émotionnelle trouve son sens lorsque vous avez trouvé l’homme désiré. En fait, vous allez simplement sentir qu’il est là, que sa présence vous réconforte. Sa vision du monde vous plaît, vous arrivez à faire des concessions et lui aussi en fait en retour parce que vous vous aimez réellement. Le plus important, c’est vos sentiments. Si vous n’êtes pas sûre, il n’est nullement la peine de se précipiter. Vous avez tout le temps devant vous. Apprenez à le connaître, ensuite, il vous suffira de suivre votre instinct et votre raison.

L’amour ne se commande pas, il arrive au moment où vous vous y attendez le moins. Mais ce moment-là, soyez prête parce qu’il va vous donner le bonheur, l’épanouissement et tout simplement un sentiment de suffisance. Vous allez apprécier les moindres choses et vous allez même trouver du plaisir dans la passion de l’autre. Lorsque vous avez trouvé le bon, vous allez le ressentir et même si vous en doutez, votre corps réagira magnifiquement en sa présence. Vous aurez alors de petits papillons dans le ventre, les joues rouges parfois,… Bref, c’est peut être facile de trouver et reconnaître l’homme parfait tant attendu lorsque vous écoutez votre corps et votre cœur !

Phobie de l'engagement

La phobie de l’engagement,… vous connaissez ?

Vous avez peut-être juste peur de l’engagement et vous n’arrivez pas à reconnaître l’homme parfait qui vous est destiné ! Il faut savoir que c’est une problématique qui arrive souvent. C’est ce qui va être décortiqué en suivant. Pourquoi avoir peur de l’engagement et comment s’en sortir ! Dans cette partie, vous allez découvrir les bases et l’essence même de cette phobie. Il se peut en fait que vous ayez peur sans vous l’avouer. Même si cette peur est très réelle, vous allez pouvoir faire en sorte de vous en défaire. Plus vite vous allez travailler pour vous en défaire, plus vite l’amour vous ouvrira ses portes pour que vous puissiez entrer et goûter pleinement à sa magie.

Pourquoi avoir peur de l’engagement ?

Tout d’abord, la prise de risque est totalement inconcevable pour celles qui ont peur. Dans la mesure où votre partenaire vous propose une possibilité de cohabitation, de rencontrer sa famille, de voyager à deux ou même simplement d’adopter un petit animal de compagnie, si cela vous fait peur, il n’y a aucun doute, le constat est clair et net, vous avez peur de l’engagement. Vous sortez peut-être déjà avec l’homme qu’il vous faut, mais vous vous renfermez sur vous-même. Honnêtement, il est impossible de construire quelque chose sur ces bases. Soyez pour une fois quelqu’un qui s’affirme ! L’amour, en quelque sorte, c’est aussi beaucoup d’audaces. Il faut oser dans la vie,… Si vous ne prenez pas de risque, vous allez stagner un long moment sur une histoire sans lendemain.

Pourquoi cette peur du risque ? Cela peut venir d’un douloureux passif ou même de la société qui vous renvoie une mauvaise image d’une relation de couple. Ne vous arrêtez pas à ces simples constats, votre vie n’est pas la leurs et votre chéri ne l’est pas non plus. Passez au-dessus de tout ça, sortez de votre zone de confort. Il n’y a que comme cela que vous pourrez ouvrir les yeux et avoir accès au bonheur, voire même au grand amour. En soi, le passage de la peur vers l’engagement dépend en tout et partie de vous-même. Pratiquement personne ne le fera à votre place. Oui, votre partenaire sera là pour un temps, mais très vite, il va en avoir marre et il va s’en aller, alors même que c’était l’homme dont vous rêviez !

Il ne faut pas trop hésiter dans la vie. Il vaut mieux faire des erreurs et apprendre de son passé, plutôt que de rester là sans rien faire, pour au final finir toute seule avec ses chats en guise de partenaire. Voilà, la peur de l’engagement n’est qu’un infime obstacle, une barrière que vous pouvez facilement franchir pour profiter au maximum de votre grand amour.

Accepter la peur et lâcher prise

Acceptez la peur et lâchez prise

Comment faire pour surmonter la peur pour s’engager et enfin reconnaître l’homme parfait ? Tout d’abord, accepter ses peurs pour mieux les comprendre. La peur de l’engagement entraîne diverses peurs bénignes, mais s’en suivent d’autres craintes plus importantes comme la peur de souffrir, d’être trahi ou même la peur de l’abandon. En un sens, vous avez raison, mais si vous ne prenez pas de risques, rien ne va évoluer dans votre vie. En fait, c’est surtout votre abstraction qui va nourrir cette peur et de fil en aiguille, jamais vous n’allez pouvoir en profiter. Les mauvaises expériences du passé vous blesseront, mais servez-vous justement de votre passé pour mieux vous lancer.

Parlez à votre partenaire, partagez-lui vos craintes et vos peurs, car s’il vous aime vraiment, il vous aidera. L’élu de votre cœur sera toujours là pour vous épauler dans tous vos combats, du pire au plus bénin. Alors, pour s’en sortir, il n’y a rien de plus simple que de lâcher prise. Faites taire ces petites voix qui se bousculent dans votre tête. Vivez le moment sans pour autant vous rapporter au passé ! D’ailleurs, le passé de vos parents n’est pas le vôtre. Il n’y a rien de plus facile pour connaître l’homme idéal en étant conciliant et compréhensif avec lui. Agissez toujours de manière réciproque. Aimez-le de tout votre cœur et il vous rendra la pareille. Comment savoir si c’est le bon ? La réponse est en vous et vous le savez, alors n’hésitez pas à séduire l’homme choisi !

Une réflexion sur « Comment reconnaître l’homme parfait ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.