Je fais tout à la maison

Je fais tout à la maison !

C’est un constat, je fais tout le travail à la maison.

C’est moi qui fais tout le travail à la maison. Peut-être que votre conjoint est un excellent cuisinier, ou que vos enfants vous aideraient beaucoup dans les tâches ménagères. Dans de nombreuses familles, les femmes et les mères assument une part disproportionnée des tâches ménagères. Elles sont chargées de préparer les repas, de nettoyer, de trier les piles de vêtements pour faire la lessive, de faire la vaisselle – et la liste est longue,… Je nettoie après eux quand ils sont sales, je prépare le dîner pour la famille au moins 5 fois par semaine, je nourris le chien et je paie les factures. Tout cela en restant belle devant tout le monde, y compris devant mon mari. Je suis juste cette femme que vous ne voyez pas tous les jours.

Des sujets délicats à aborder

C’est un sujet très délicat à aborder. À qui reviennent les tâches de la maison à monsieur ou à madame ? D’une part, il est souvent admis qu’en termes de ménage, c’est la gent féminine qui devrait s’en occuper. D’une autre part, les mœurs ont évolué. Aujourd’hui, les stéréotypes s’estompent de plus en plus et laissent place aux hommes bien éduqués par leur instruction maternelle. Faire tout à la maison, pour certains, est un problème majeur. Bien que pour d’autres, c’est juste une étape pour entretenir la sérénité de l’intérieur.

Ils se désistent ou font mine d’avoir beaucoup de travail

Le problème se pose essentiellement sur le fait que certaines personnes se désistent ostensiblement à leur engagement de remplir le devoir d’entretien conjugal. Ainsi, pour trouver le juste chemin vers un partage égal des tâches ménagères, il convient de cerner les atouts de vos partenaires, de sorte à ce qu’il trouve plaisir de ce moment de partage. Je suis celle qui fait tout le travail à la maison, j’ai en fait besoin de vacances. Bref, il est temps d’entrer dans le vif du sujet.

Femme travail maison

Même si je fais tout à la maison, un peu de reconnaissance serait la bienvenue !

C’est moi qui cuisine, qui nettoie, qui fait la lessive, qui fait les lits, le ménage, l’école et les devoirs et on en passe,… Personne ne m’aide à faire ces choses. Je ne lui demande pas qu’on me remplace, je veux juste que l’on soit reconnaissant quand je te dis « Non, merci ». Tout comme quand il rentre du travail tous les jours et qu’il peut s’asseoir sur son canapé confortable, pendant que je nettoie autour de lui. J’ai beau essayer de faire en sorte que les autres prennent le relais, je suis toujours obligé de tout faire. On dirait qu’une tornade a traversé la maison, mais c’est moi qui en suis responsable.

Peut-être que j’aurais dû essayer d’être plus gentille pour obtenir ce que je voulais ?Je suis cette maman qui fait tout le travail ! Sans vouloir offenser mon mari, je dis cela avec une touche d’humour et beaucoup de vérité. Je travaille dur à la maison et je mérite donc de profiter de chaque moment de ma journée ! Ma famille mérite que je me détende après une longue journée et que je me relaxe. Tout cela, pour que je sois aussi bien que possible dans ma tête et donner de la bonne humeur à la famille.

Le partage des tâches dans le couple, comment ça marche ?

Eh bien, les choses se corsent pour arriver à ce moment crucial du partage des tâches intérieures. Bien évidemment, les hommes qui ont été élevés par des reines du ménage ne posent aucun problème dans le fait de les accomplir. Malheureusement, l’autre moitié se trouve confrontée à ce problème et surtout au fait de ne pas du tout savoir comment s’y prendre pour les accomplir. Par ailleurs, pour les femmes, la gestion et l’entretien de la maison doivent être généralement une activité naturelle.

Bien sûr, éloignez l’idée d’assimiler les femmes comme des objets ou seulement des femmes de maison. C’est juste que cela a toujours été perçu ainsi partout dans le monde. Le partage des tâches dans le couple ne devrait pas être aussi compliqué. Puisqu’un couple est une équipe et une équipe travaille en groupe en étant solidaire à chacun des événements et tâches auxquels ils vont être confrontés. Partager les tâches, c’est un peu comme partager votre amour.

Partage des tâches en couple

Le syndrome de cendrillon : La tâche non partagée

Qui ne connaît pas Cendrillon ? La petite fille au service de sa belle-mère et de ses deux demi-sœurs. En ce qui a trait aux tâches domestiques, le syndrome de Cendrillon se matérialise de façon assez discrète, mais belle est bien présente. Ici, l’entretien de la maison est dédié et assimilé seulement à la femme. Cette dernière, en tant que Cendrillon et princesse d’un soir, certes travaille d’arrache pied, mais elle espère surtout un jour faire la rencontre de son prince charmant, de s’attacher pleinement et seulement à lui. C’est un acte qui crée de la dépendance, elles attendent trop et n’agissent point. En d’autres termes, ce syndrome maternise les femmes en les empêchant de s’épanouir hors de leur cocon familial.

Dîtes-lui qu’il faut savoir partager les petits travaux du quotidien pour établir l’équilibre au sein du couple. Les tâches non partagées sont source de conflits relationnels. Bref, gardez ce conseil en tête : ne pas marginaliser les femmes et surtout responsabiliser les hommes.

Une sorte de monoparentalité revisitée

Plusieurs personnes témoignent qu’elles sont les seules à être impliquées à l’entretien de leur maison. Effectivement, être parent, c’est être complémentaire. Ainsi, effectuer les tâches domestiques toute seule relève pratiquement d’une sorte de monoparentalité revisitée. En gros, c’est être un “deux en un”, c’est-à-dire endosser à la fois le rôle de ménagère et du travailleur. Que vous soyez une femme ou un homme, il ne devrait y avoir aucun préjugé, l’entretien de la maison doit être fait ensemble. Si vous sentez que vous êtes seule à participer au travail ménage, il faudrait vous ressaisir et prendre les bonnes initiatives.

Le père ainsi que la mère doivent s’arranger du mieux possible, afin de donner les bons exemples à leurs progénitures et leur transférer les bonnes manières. Vivre une vie où vous vous sentez oppressé, un sentiment de vie domestique à plein temps, de femme ou seulement d’homme à tout faire, c’est fatiguant et certainement saoulant. Même si c’est un concept totalement nouveau, ce n’est pas encore une idée perçue de bon augure, alors il vaut mieux dès à présent reprendre la situation en main. Vous faites tout à la maison ? Vous ne pensez pas qu’il est maintenant temps que cela cesse !

Répartition des tâches

La répartition des tâches, ça vous dit quelque chose ?

Il se peut que vous soyez de ceux qui se plaignent de ne pas être épaulés par leur moitié. Passer l’aspirateur, mettre le linge à la machine, débarrasser la table après le dîner,… Toutes ces tâches peuvent convenir autant pour les hommes que pour les femmes. Sachez juste comment les partager et les répartir convenablement. S’occuper de la maison toute seule est difficile. Bien sûr, il n’est pas fait mention ici de femme au foyer ou encore de ceux qui chargent d’autres personnes pour accomplir les tâches ménages.

La discussion est une chose primordiale dans une relation. Tout passe par cette case, si vous y allez cash mais dans le respect, ce sera vite réglé. Mais, dans la mesure où vous vous apitoyez sur votre sort, eh bien vous allez continuer à être le seul engagé dans l’entretien de votre chez vous. Voulez-vous que cela cesse ou non ? Prenez maintenant le taureau par les cornes et affrontez votre nouvelle vie. Une vie où les tâches se partagent.

Réveillez-vous ! Vous n’avez pas à être l’esclave de personne

« Je fais tout à la maison ! » C’est indéniable, il vous prend comme une femme au foyer ou un homme à tout faire. Vous êtes l’esclave de personne. Alors, il vaut mieux dès à présent définir les termes et la répartition du ménage à la maison. Voyez votre vie d’ici 5 ou 10 ans, aimeriez vous rester dans les mêmes conditions de votre vie actuelle, ou préférerez vous une vie dénuée de toute forme d’esclavage. Faites-vous un avis sur la situation et prenez le taureau par les cornes en osant faire participer votre entourage aux tâches de tous les jours, à commencer par vos enfants.
Si vous voulez changer, c’est aujourd’hui que cela doit commencer par vous et avec vous. Dites les choses clairement à votre moitié. Plus tôt ce sera réglé, mieux ce sera. En un mot, les tâches domestiques ça se partage, vous n’avez pas à les endosser toute seule dans votre coin. Vous allez maintenant les faire ensemble ces tâches là. Soyez une reine et non une princesse, il y a là une énorme différence. Je fais toutes les tâches ménagères. Je mérite un peu de temps libre de profiter de la vie tout simplement. Réveillez-vous et vivez à fond, la vie n’attend pas !