Arrive pas à quitter

Je n’arrive pas à le quitter

C’est un fait, je n’arrive pas à quitter cet homme avec qui je vis

Je n’arrive pas à quitter cet homme avec qui je vis, c’est comme si j’étais droguée, j’ai l’impression d’être en train de vivre chez les fous. Si quelquefois il rentrait et qu’il me demandait des comptes, je lui répondais la vérité : « J’en ai assez de toi, je m’en vais. » Avec lui les choses ne sont pas simple, je ne sais comment aborder le sujet. Malgré tous mes efforts pour partir. Je reste. Pourquoi ? Quelles sont les raisons de mon incapacité de rompre cette liaison destructrice qui me mine et m’anéantit ? Pourquoi notre relation est-elle impossible à abandonner ?

Vous savez qu’il y a quelque chose qui cloche entre vous depuis un bon bout de temps. La rupture est passée pas mal de fois dans votre tête comme perspective, afin d’éviter quelconque souffrance à l’avenir. Bien que vous ayez partagé des tas de trucs ensemble, la coupe est désormais pleine à ras bord. Il faut que vous preniez les devants et faites quelque chose pour y remédier. « Je n’arrive pas à le quitter », c’est qu’il y a sûrement une raison à ce blocage, mais lequel est-ce ?

Si vous parvenez à élucider ce pourquoi du comment, alors ce sera plus facile de franchir le cap et lui avouer votre ressenti. En effet, dans la mesure où les sentiments que vous avez envers lui prennent place et nuisent à toutes vos activités. Il est grand temps de se reprendre et pour une fois de prendre une décision pour vous. De plus, votre avenir dépend de vous, chaque action compte, pensez-y et le futur vous remerciera.

J’ai peur de lui faire du mal, je n’arrive pas à le quitter

Le fait que vous ayez des blocages pour vous séparer de lui prouve que vous avez eu de l’affection et aussi tenu énormément à lui. Il est donc normal d’avoir peur de lui faire du mal. Autant dire qu’aborder ce genre de sujet est très délicat. Qui plus est, le dire à une personne que vous avez aimé et sûrement que vous portez encore dans votre cœur.

Néanmoins, la peur de faire du mal doit être dépassée puisque si vous ne le faites pas à temps, votre vie peut dégénérer. A tel point, que vous ne verrez plus la lumière au bout du tunnel. Par ailleurs, la culpabilité est aussi une des raisons qui peuvent freiner votre décision de rupture. Toutefois, il faut que vous sachiez que provoquer cette séparation, c’est en partie affronter la douleur qui vient avec. Bref, c’est à vous de choisir : affronter sa culpabilité ou rester et souffrir ?

Supporte pas la solitude

Vous ne supportez pas la solitude

Vaut mieux être seule que mal accompagnée, ne pensez-vous pas ? C’est une réalité encore très mal acceptée. Plusieurs personnes restent avec leur conjoint de peur de rester seules. S’adapter à une nouvelle vie, sans lui, ça peut être une vraie phobie à bien y penser. Dormir seule, cuisiner seule, se réveiller seule.. Toutes ces activités, vous les avez toujours faites ensemble aussi loin que vous vous souvenez. C’est dur d’en faire abstraction, mais c’est le seul moyen pour commencer un nouveau départ et se démunir de sa dépendance.

L’amour est un sentiment qui peut être dangereux et s’en défaire l’est tout autant. La peur peut être paralysante, c’est indéniable. Se séparer est une période difficile, mais il faudrait savoir passer à travers sans dommage, tourner la page et entamer une nouvelle vie. Parmi les blocages qui peuvent exister, c’est certainement la peur de vivre seul(e) qui est l’une des plus insensées, vu que la séparation conduit irrémédiablement à une période de solitude. En tout cas, une nouvelle vie, c’est une nouvelle aventure à croquer à pleine dent.

Dépendance affective : difficile pour vous de sortir du cocon

Il a toujours été là, peu importe la situation. Vous vous sentez comme la reine du monde en sa présence. Tous vos moindres caprices, il les réalise sans difficulté et sans broncher. En d’autres termes, vous êtes carrément enfermée dans un genre de petit cocon douillet à ses côtés. Bien évidemment, la séparation est la seule issue pour se défaire d’une dépendance affective. Coupez définitivement les ponts, mais c’est une tâche des plus pénibles pour vous vu votre attachement.

Pour arriver à surmonter ce blocage, vous devez prendre sur vous-même et faire du travail sur vous. Vous allez dire, c’est facile à faire oui, mais la réalisation nécessite encore pas mal d’efforts. Vous devez vous lancer dans le grand bain de la vie et partir à la rencontre d’autres aventures enrichissantes. Il faut apprendre à être autonome. Au fil du temps, vous allez voir que ça fait du bien d’être bien en soi. S’épanouir sans être dépendant, c’est la clé d’une relation saine.

Dépendance affective

Une manière de garder le contrôle

Le tourbillon de votre vie a fait que même si aujourd’hui vous êtes en froid, vous le menacez à tout bout de champ de vous séparer. Mais, vous ne passez jamais à l’acte, pourquoi ? Eh bien, vous voulez garder un peu de contrôle dans votre vie. Au moins, s’il dérape, vous allez mettre votre parole à exécution. Alors, la séparation va être assimilée comme une sorte de chantage affectif.

L’idée même que c’est lui qui va entamer la procédure et se séparer de vous vous chamboule au plus au point. Le hic dans cette pratique, c’est que vous vous empêchez de vous investir totalement dans la relation. Vous êtes sans cesse sur vos gardes. Faites attention, puisqu’après une probable séparation, vous risquez de vous engager trop rapidement dans une nouvelle relation. Malheureusement, vous allez faire les mêmes erreurs. Vouloir garder le contrôle vous sera néfaste.. En gros, de temps en temps il faut savoir lâcher prise.

Posez-vous les bonnes questions avant de le quitter

C’est nécessaire de poser les bonnes questions avant de quitter votre partenaire. Tout d’abord, demandez-vous pourquoi avez-vous envie de rompre avec lui ? Ensuite, Projetez-vous dans l’avenir et voyez ce que vous serez dans quelques années. Serez-vous encore heureuse dans un avenir proche en entretenant une relation avec votre conjoint ! Puis, il faut que vous sachiez si vous pouvez construire un avenir ensemble.

Par ailleurs, avez-vous envie que cette relation fonctionne réellement sur le long terme ? Et enfin, la dernière question et non des moindre, posez-vous cette dernière question : « Pourquoi je reste avec lui ? ». Si vous arrivez à répondre à cette question et que vous ne ressentez plus aucun blocage, eh bien lancez-vous ! Rompre est difficile, mais pousser par les bonnes initiatives, cela ne sera que des plus faciles. Bref, il faut se rendre à l’évidence, la séparation ne dépendra que de vous.

Je n’arrive pas à quitter cet homme avec qui je vis, mais j’ai peur de continuer à vivre avec lui. Je ne sais pas comment retrouver le bonheur que j’avais au début de notre histoire, ni si nous pourrons réparer ce qui s’est brisé entre nous,…
A moment donné, il vous faudra prendre une décision et pourquoi ne pas faire des connaissances sur internet et vous verrez bien ce que cela pourrait donner !